15 projets d’investissement en Tunisie, valant plus de 2 milliards de DT, au premier semestre 2022

15 projets d’investissement en Tunisie, valant plus de 2 milliards de DT, au premier semestre 2022

15 projets d’investissement en Tunisie, valant plus de 2 milliards de DT, au premier semestre 2022

Dans le premier semestre de l’année courante, les projets d’investissement ont vu une croissance accrue avec des coûts d’investissement qui prennent de plus en plus d’ampleur.

Un coût d’investissement supérieur à 15 millions de dinars

Un coût d’investissement supérieur à 15 millions de dinars est attribué à quinze projets d’investissement qui ont été déclarés auprès de l’Instance Tunisienne de l’Investissement (TIA), dans le premier semestre de 2022, d’après un rapport publié le mercredi 13 juillet.

Ceci représente une évolution de 280% concernant l’investissement, un chiffre qui s’interprète surtout par la déclaration d’un projet de cimenterie pour un coût d’investissement de 950 millions de dinars de manière singulière durant le mois de mars 2022.

L’investissement en Tunisie en croissance depuis l’entrée de 2022

Selon la TIA, les investissements en Tunsie ont vue une hausse de 118% jusqu’au mois de mai de l’année 2022, sans compter l’opération d’investissement de la cimenterie. 

En effet, 4295 postes d’emploi ont été créés grâce à ces investissements.

Des projets couvrant tous les secteurs et les régions de la Tunisie

Ces 15 projets se partagent entre 9 projets de création (avec un coût d’investissement de 834,01 mille dinars et la création de 3016 postes d’emploi), et 5 projets d’extension (avec un coût d’investissement de 447,88 mille dinars et la création de 979 postes d’emplois).

Les secteurs touchés par ces investissements sont : 

les secteurs de l’industrie (7 projets de 500,77 MD et 3021 emplois à créer), les énergies renouvelables (2 projets de 315,84 MD et 68 emplois à créer), l’agriculture (1 projet de 51,4 MD et 103 emplois à créer), les services (3 projets de 319,09 MD et 603 emplois à créer), le tourisme (1 projet de 94 MD et 200 emplois à créer).

Une proportion assez importante des projets est faite des industries mécaniques et électriques en première place (représentant 61%) et par le secteur des industries agroalimentaires en deuxième place (représentant 35%).

12 gouvernorats sont inclus par les projets : les zones de développement régional hébergent 21% des projets, avec une enveloppe de 382,66 mille dinars, créant ainsi environ 702 postes emplois.

Une part étrangère a participé dans 9 des projets pour un coût d’investissement de 970,5 mille dinars, soit 3323 postes d’emplois.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Ayoub Bahroun
Ayoub Bahroun

La positivité est Contagieuse, partage la !