Affaire CIN : L’inégalité entre les sexes, on en parle toujours !

Affaire CIN : L’inégalité entre les sexes, on en parle toujours !

Affaire CIN : L’inégalité entre les sexes, on en parle toujours !

Chères lectrices,
Chers lecteurs,


Il est inimaginable qu’en 2021, au 21ᵉ siècle, la question d’inégalité Homme/Femme soit toujours d’actualité. C’est un sujet que les féministes ont désormais marre de soulever, et que tout le monde en a marre d’écouter.


Vous diriez peut-être que la situation de la Femme en Tunisie est tellement parfaite, qu’elle jouit de tous ses droits, en se comparant avec les autres femmes arabes, cela est certainement vrai, mais il ne faudra jamais s’arrêter de se combattre, tel est le destin de la Femme dans le monde entier et non pas seulement en Tunisie !


Hier, une chose a bien attiré mon attention, et à vrai dire, m’a dégoûtée !
C’est la carte d’identité nationale !
Qu’y a-t-il de choquant là-dessus ?
Le métier de la Femme !


Si vous êtes une Femme et que vous êtes chômeuse, votre CIN indiquera : « شؤون المنزل « 
Mais si vous êtes un Homme, vous seriez plutôt : « عامل يومي » !!


C’est comme si le sort de la Femme est obligatoirement lié à la cuisine, à la maison et aux enfants, et que c’est seulement l’Homme virile qui ira travailler et subvenir aux besoins de sa pauvre femme incapable !


Avons-nous oublié les Femmes rurales qui travaillent toute la journée pour un « salaire » indigne d’un être humain (si on pourra appeler ça un salaire) ? Des Femmes combattantes qui travaillent dès l’aube et jusqu’au coucher du soleil pour nourrir leurs familles et leurs enfants ! Qui vont travailler entassées dans un camion, qui meurent en route envers leur travail, la route de la mort !


Et les Femmes rurales sont juste un exemple de la Femme Tunisienne courageuse, combattantes et leaders dans tous les domaines ! Inutile de vous faire la liste des exploits qu’elles ont réalisés, on le sait tous et on les admire toutes !
Qu’on obtienne notre diplôme de Baccalauréat, de Licence, de Master ou de Doctorat, et qu’on ne trouve pas d’emploi ne veut pas dire qu’une Femme sera automatiquement mise à la maison, c’est plutôt le début de sa recherche d’emploi dans un pays qui se noie dans une crise économique et sociale sans précédent !


Et un Homme diplômé et chômeur ne sera pas automatiquement travailleur journalier lui aussi ! Il cherchera un travail digne de ses diplômes et de ses exploits académiques !


Mes propos ne sont en aucun cas un dénigrement ou un manque de respect aux Femmes au foyer et aux Hommes travailleurs journaliers, bien au contraire, ces personnes sont entièrement dignes de respect, parce que ce qu’ils font n’est pas du tout évident ! Chapeau bas à vous !


Alors, ne serait-il pas plus logique d’indiquer « chômeur » ou « chômeuse » sur la CIN au lieu d’attacher ces étiquettes-là aux Femmes et aux Hommes aussi ?


Éloignons-nous des stéréotypes, la seule manière de faire évoluer la Tunisie c’est à travers la révolution des mentalités ! C’est là, le vrai changement, c’est dans ces petites choses de notre quotidien !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Fatma Msekni
Fatma Msekni

La positivité est Contagieuse, partage la !