Aïd Al-Fitr ou Al Aïd Essghair, appelé aussi la « fête de la rupture du jeûne », marque la fin du mois de Ramadan

Aïd Al-Fitr ou Al Aïd Essghair, appelé aussi la « fête de la rupture du jeûne », marque la fin du mois de Ramadan

Aïd Al-Fitr ou Al Aïd Essghair, appelé aussi la « fête de la rupture du jeûne », marque la fin du mois de Ramadan

Aïd Al-Fitr, férié en Tunisie, est considéré comme un jour de fête nationale et est célébré pendant les trois premiers jours de Shawal, le 10ème mois du calendrier islamique. 

Les traditions tunisiennes pendant Aïd Al-Fitr :

Le jour d’Aïd est une journée très spéciale pour les familles tunisiennes.

Le matin, les hommes se lèvent tôt et prennent leur petit déjeuner, après un mois de rupture de routine, avant d’aller à la mosquée pour la prière de l’Aïd. Avant la prière, chaque chef de famille doit être acquitté de Zakat Al-Fitr envers les indigents. 

Cette année, le montant de Zakat Al-Fitr a été fixé à 1980 millimes par personne. Et pour la quatrième fois l’association tunisienne des Villages d’enfants SOS vient d’obtenir une nouvelle autorisation de la part de la présidence du gouvernement pour la collecte de la Zakat et des dons à travers les SMS. Selon un communiqué publié sur sa page officielle, l’association précise que le tarif du SMS, à envoyer au 85510 pour la Zakat, est fixé à 2 dinars sans taxe.

Après la prière, les festivités commencent.

La visite familiale :

L’Aïd est la bonne occasion de renforcer les liens familiaux et sociaux. Les visites familiales se succèdent pour présenter les vœux de l’Aïd : les parents, les tantes et les oncles, ensuite vient le tour de la famille la plus éloignée et les amis. « Aïdek mabrouk » et « Snin deyma », entend-on à chaque coin de rue.Dans chaque maison, les familles présentent aux invités les pâtisseries traditionnelles : Baklawa, Ghraiba,Bachkoutou,Makroudh, … servis avec du thé ou un café turc « mzahra ».

Les habits de l’Aid :

C’est connu, Aïd Al-Fitr est surtout la fête des enfants. C’est l’occasion pour eux de mettre leurs beaux vêtements et chaussures. Des tenues soigneusement choisies et repassées après des heures de shopping. Les enfants se réveillent de bon matin, impatients de les enfiler parce que même si les parents s’y sont pris tôt pour faire le shopping du Aïd, les enfants savent qu’il est interdit de les mettre avant le jour J. Certains parents en profitent même, de temps en temps, pour se gâter à leur tour. Seuls les adolescents rechignent à porter du neuf en ce jour de fête, une façon pour eux de marquer le passage à l’âge adulte.

El « Mahba » :

Pour faire plaisir aux enfants, on leur distribue des cadeaux et des jouets ou on leur donne une petite somme d’argent appelée « mahba ». A la fin de la journée, frères, sœurs, cousins et cousines se retrouvent pour faire les comptes et comparer les « butins » pour acheter plus de jouets et “Fouchik” les jours d’Aid.

Le repas familial :

Le jour d’Aïd est la bonne occasion de partager de nombreux repas en famille.

Les traditions varient selon les familles et les régions :

La « Mlokheya » annonce une année verte et la soupe « Hlalem » est indispensable sur chaque table comme un plat apéritif après 30 jours du jeune.

La « Charmoula » est la marque déposée du Sfax et les régions du Sahel.

Et la « Dobara » au Sud tunisien.

Les bruits de vaisselle et les odeurs enivrantes envahissent les rues et propagent avec eux une ambiance festive et contagieuse, annonçant par la même occasion le retour à un rythme normal après les longues journées de Ramadan.

Cette fête sera toujours la plus amusante et la plus colorée de toute l’année.

Aujourd’hui, certaines familles préfèrent sortir et se promener plutôt que de se plier aux traditions.

Les enfants sont devenus de vrais petits pachas et savent bien que cette fête leur est aussi dédiée. Ils en profitent donc pour faire de multiples caprices et réclamer jeux coûteux et vêtements à la mode !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Balkiss Hadoussa
Balkiss Hadoussa

La positivité est Contagieuse, partage la !