Le cancer du sein, parlons-en

Le cancer du sein, parlons-en

Le cancer du sein, parlons-en

La sensibilisation du cancer du sein ne se limite pas au mois d’octobre. Cette sensibilisation doit avoir lieu toute l’année parce qu’il s’agit du cancer le plus fréquent chez les femmes. Et des femmes, on en a besoin. 

“Un Cancer du sein est une tumeur maligne qui se développe au niveau du sein. Comme dans tous les cancers, la tumeur d’abord locale peut ensuite s’étendre aux tissus voisins, aux ganglions lymphatiques, voire à d’autres organes par la circulation sanguine. On parle alors de métastases.” 

Pour une explication scientifique de la part d’experts, on vous invite à visionner cette vidéo de 3 minutes :

 Comprendre le cancer du sein  

1° Le cancer du sein en chiffres : 

  • Selon L’OMS, plus de 2,2 millions de cas de cancer du sein ont été recensés en 2020, ce qui en fait le cancer le plus courant.

Près d’une femme sur 12 développe un cancer du sein dans sa vie. Le cancer du sein est la première cause de mortalité par cancer chez les femmes. 

  • Le cancer du sein n’affecte pas que la femme, mais également l’homme. Moins de 1 % de tous les cancers du sein affectent les hommes. Néanmoins, il est nécessaire que les hommes soient conscients qu’ils peuvent être touchés par ce cancer afin de ne pas négliger les symptômes.
  • En Tunisie, il s’agit du 1er cancer féminin : il représente 30% des cancers chez la femme. Chaque année, on diagnostique entre 800 et 1500 nouveaux cas.

2° Quels sont les principaux symptômes de ce cancer ?  

Plusieurs symptômes existent. On en cite (selon le site officiel de l’OMS) : 

L’épaississement au niveau du sein, un changement de taille, de la forme ou d’apparence du sein, l’apparition des fossettes, des rougeurs, une peau d’orange ou d’autres changements cutanés. 

On retrouve également comme symptôme une modification de l’apparence du mamelon ou de la peau qui l’entoure et/ou un écoulement anormal du mamelon.

3° Importance du dépistage :

Plus on le dépiste tôt, meilleur est le pronostic ! 

Quand le cancer du sein est précocement diagnostiqué, les chances de guérison sont importantes. En effet, le traitement du cancer du sein a connu de grandes avancées depuis 1980. Aujourd’hui, le traitement du cancer du sein est très efficace et offre une probabilité de survie égale ou supérieure à 90 %.  

4° Quand doit-on le plus s’en méfier ? 

D’une manière générale, un suivi gynécologique régulier assuré par un médecin est recommandé à toutes les femmes pour surveiller la santé de l’appareil génital et celle des seins. Le suivi permet le dépistage de certains cancers gynécologiques : celui du col de l’utérus et celui du sein. Une consultation annuelle est alors conseillée. 

La tranche d’âge de 50 et 74 ans est la plus susceptible de développer un cancer du sein :

Il est donc recommandé de passer une mammographie tous les deux ans. 

Les femmes ayant un risque élevé de cancer du sein, devraient également passer des tests plus fréquemment et à un âge précoce (celles qui ont des antécédents familiaux, certaines mutations génétiques, comme une mutation du gène BRCA1 ou BRCA2 …) 

5° En quoi consiste le dépistage ? 

Le dépistage du cancer du sein pour la femme et l’homme se fait avec une mammographie de dépistage, c’est-à-dire une radiographie des seins. 

Qu’en est-il de l’autopalpation des seins ? 

Comme son nom l’indique, l’autopalpation consiste à examiner soi-même ses seins afin de détecter d’éventuelles anomalies. 

En cas de détection d’anomalie, une consultation chez un médecin doit avoir lieu. 

L’autopalpation ne remplace en aucun cas, l’examen clinique réalisé par le médecin et encore moins la mammographie. 

Même si elle n’est pas considérée comme une méthode de dépistage, les professionnels de santé encouragent les femmes à pratiquer une autopalpation de leurs seins.

Comme nous l’avons précédemment évoqué, ce cancer touche également les hommes. Il est donc essentiel de ne pas négliger une quelconque anomalie au niveau de la poitrine de l’homme et de consulter rapidement. 

On vous invite à visionner cette vidéo sur l’autopalpation : Comment faire l’auto-palpation du sein | Astuces Santé

Il est évident qu’être diagnostiqué d’un cancer du sein n’est en aucun cas une épreuve facile. Nos pensées vont vers toutes ces combattantes qui représentent de véritables sources d’inspiration. Tout ira pour le mieux. 

Nos pensées vont également vers toutes ces mamans, grand-mères, jeunes filles qui nous ont quittés pour un monde meilleur. 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Kenza Feki
Kenza Feki

La positivité est Contagieuse, partage la !