Djerba commence par appliquer la loi tunisienne relative à l’environnement

Djerba commence par appliquer la loi tunisienne relative à l’environnement

Djerba commence par appliquer la loi tunisienne relative à l’environnement

Nous vivons une grande crise environnementale, et ce, à l’échelle mondiale. 

Le dernier rapport du GIEC (le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) alerte les décideurs du monde entier sur l’ampleur de la pollution. 

Qu’en est-il de la Tunisie ?

Est-ce que nous sommes en train de prendre les mesures nécessaires pour remédier à ce fléau mondial ? 

La Tunisie est le quatrième consommateur de produits en plastique au monde et le troisième pays en Afrique en termes de pollution environnementale après l’Egypte et l’Algérie. 

Selon l’ancien ministre des Affaires Locales et de l’environnement, monsieur Riadh Mouakher, la Tunisie utilise annuellement près d’un milliard de sacs en plastique, dont environ 150 millions distribués par les petits commerces et 315 millions par les grandes surfaces. 

Avons-nous des lois relatives à l’utilisation du plastique ? 

Parlons de la législation tunisienne.

Un décret relatif au contrôle des types de sacs en plastique dans la production, la fourniture, la distribution et la détention sur le marché intérieur a été publié le 16 janvier 2020. 

Qu’en est-il de l’application de ce décret ? 

Le décret interdisant le plastique à usage unique a été promulgué il y a maintenant quelques années. Malheureusement, des mesures interdisant le plastique n’ont été prises que dans les grandes surfaces. 

Djerba commence à respecter la loi !

La ville de Djerba a pris la décision d’interdire le plastique à usage unique à partir du mois d’août 2022.

Le gouverneur de Médenine, monsieur Saïd Ben Zayed, a expliqué que les autorités concernées veilleront à ce que les habitants n’utilisent plus que les sacs à usage multiple.

Les municipalités veilleront à appliquer elles-aussi progressivement cette loi. 

Le gouverneur a ajouté que l’organisation de campagnes de sensibilisation aura également lieu afin de promouvoir une conscience écologique. 

وكان نضربوعصفورين بحجرة ؟

Il s’agit là d’une occasion pour privilégier l’utilisation des couffins et sacs artisanaux fabriqués par nos artisans. Ces artisans dont le travail sera valorisé, trouveront de nouveau, la motivation pour continuer à fabriquer ces produits tunisiens. 

Plusieurs questions pourront traverser notre esprit. Pourquoi notre pays ne prend pas encore les mesures nécessaires quant à l’application de ses lois ? Pourquoi la protection de l’environnement est-elle perçue comme un luxe que la Tunisie ne peut pas encore s’offrir ? Quand est-ce-que les autres gouvernorats commenceront à appliquer les lois relatives à l’environnement ? 

Si vous avez envie d’aider Yaluna à comprendre les besoins de son audience, veuillez s’il vous plaît consacrer 3 minutes de votre temps à répondre à ce formulaire. Merci 💚

https://docs.google.com/forms/d/1wQfLkOBxTGwbtEs340T1MTq_X6aIEa1KfHSBHK0LMWo/edit

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Kenza Feki
Kenza Feki

La positivité est Contagieuse, partage la !