fbpx

ELMED : une interconnexion électrique entre la Tunisie et l’Italie se profile à l’horizon

ELMED : une interconnexion électrique entre la Tunisie et l’Italie se profile à l’horizon

ELMED : une interconnexion électrique entre la Tunisie et l’Italie se profile à l’horizon

Selon un communiqué publié par le Ministère des Affaires étrangères, l’Union Européenne a accordé un prêt de 307.6 millions d’euros pour le financement d’un projet énergétique reliant la Tunisie et l’Italie. Le Ministère a félicité les efforts inouïs de toutes les parties concernées par ce projet.

ELMED, c’est quoi ?

Abréviation d’Électricité Méditerranéenne, ELMED est un projet qui établit une interconnexion électrique entre la Tunisie et l’Italie via un câble sous-marin. Cette ligne sous-marine s’étend sur une itinéraire de 230 km de Partanna sur l’île de Sicile jusqu’à El Haouaria, et devrait s’achever à l’horizon de 2025.

En effet, ce projet remonte à 2003 quand il a été discuté pour la première fois entre le gouvernement tunisien et son homologue italien. Depuis, une série de négociations a pris place donnant enfin un accord conclu entre la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG) et TERNA, entreprise italienne responsable du transport de l’électricité.

Toutefois, puisqu’il dépend dans sa moitié des aides financières de l’Union Européenne, son approbation était le seul obstacle pour que les travaux de ce projet voient le jour.

En quoi ce projet serait-il bénéfique pour l’Afrique et pour la Tunisie particulièrement ?

ELMED représente un saut qualitatif et un pas vers l’avant pour la Tunisie et son partenaire étant donné qu’il vise à renforcer l’approvisionnement en électricité et garantir la sécurité énergétique. 

Outre, il a pour objectif d’accentuer l’intégration des marchés d’électricité des deux rives nord et sud de la Méditerranée ainsi que d’appuyer le passage aux énergies renouvelables. Étant le portail de l’Afrique, ce partenariat tuniso-italien ne s’intéresse pas seulement à consolider les relations entre les deux pays, mais aussi à favoriser la coopération entre l’Italie et le continent africain.

Ce méga-projet s’inscrit comme une pièce additionnelle dans la mise en œuvre de tout un réseau euro-méditérranéen à long terme.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Ashref Dkhili
Ashref Dkhili

La positivité est Contagieuse, partage la !