Étudier à l’étranger: une vie de rêve ou un défi à soulever ?

Étudier à l’étranger: une vie de rêve ou un défi à soulever ?

Étudier à l’étranger: une vie de rêve ou un défi à soulever ?

En cette période d’orientation universitaire, nous pensons aujourd’hui à nos chers bacheliers et à tous les étudiants, qui prendront l’avion dès la fin de l’été pour s’installer dans un nouveau pays et poursuivre leurs études. 

Où Partir ? 

L’Europe reste certainement la destination pour laquelle opte la majorité des étudiants pour plusieurs raisons. D’abord, l’État octroie aux bacheliers depuis des années des bourses pour étudier dans des pays comme la France et l’Allemagne. Ensuite, la qualité de vie et le bon niveau d’éducation offerts par ces universités. Enfin, la proximité géographique de l’Europe facilite le choix. 

Les pays cibles de ces dernières années sont : La France, L’Allemagne, La Suisse et les pays de L’Europe de l’Est comme la Russie et la Roumanie. A titre indicatif, 13 078 étudiants tunisiens poursuivent leurs études en France en 2022 d’après Campus France. 

Cela dit, nos chers étudiants partent dans les 4 coins du monde. On pense notamment au Canada qui accueille un nombre important de tunisiens depuis des années et quelques pays africains comme le Sénégal. 

Les challenges du début :

Faire un état des lieux d’un logement, ouvrir un compte bancaire, compléter les démarches administratives et légales, trouver un premier job, être responsable dans la gestion de ses ressources, gérer l’éloignement de la famille, tisser de nouvelles amitiés et plusieurs autres défis nous attendent quand on débarque dans un nouveau pays pour y vivre et étudier. 

Certains le feront de manière assez naturelle parce qu’ils étaient tout simplement habitués ou parce qu’ils attendaient ce moment depuis des années. D’autres (notamment les plus jeunes) auront peut-être besoin de plus de temps pour s’adapter. Rassurez-vous, c’est complètement normal ! Le vrai challenge, c’est d’oser le premier pas à chaque fois et sortir de sa zone de confort. Vous n’étiez pas nés indépendants et si vous êtes arrivés jusque-là, alors vous êtes bien capables de poursuivre. Dieu fait bien les choses..

Trust the process ! 

Bon, positivons un peu ! Les challenges mentionnés plus haut vont rapidement sembler trop facile, tout est une question de temps ! Et si seulement vous imaginez à quel point vous allez devenir indépendant et responsable en accomplissant toutes ces tâches. 

Au fil des jours, chacun commence à identifier ses nouveaux repères, son nouvel entourage, son environnement… C’est ainsi que commence le soulagement moral et vous prenez, parfois sans le savoir, confiance en vous. 

N’oublions pas tout le beau qui vous attend une fois sorti de la zone de confort : découvrir une nouvelle culture, apprendre une nouvelle langue, rencontrer des nouvelles personnes venant du monde entier, voyager, etc. 

Mais si on est parti à un jeune âge, c’est aussi pour étudier dans les meilleures écoles et universités, travailler dans les meilleures entreprises du monde et prouver le niveau des compétences tunisiennes. En effet, vous deviendrez rapidement des ambassadeurs de la Tunisie dans votre quotidien sur tous les aspects. 

Pour tout dire, vous êtes en train de vous forger et devenir une meilleure version de vous. 

Vivre à l’étranger reste sans doute une expérience exceptionnelle, on ne la vit pas tous de la même manière. En revanche, on sortira tous plus forts après ! 

Nous avons hâte de découvrir en commentaires comment s’est passée/se passe votre expérience individuelle !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Mohamed Ali Derbel
Mohamed Ali Derbel

La positivité est Contagieuse, partage la !