Hedi Nouira, un homme d’État exceptionnel

Hedi Nouira, un homme d’État exceptionnel

Hedi Nouira, un homme d’État exceptionnel

Hedi Nouira, né le 5 avril 1911 à Monastir, est un homme d’État tunisien.
Il a forgé les bases de l’économie tunisienne.

Il suit ses études secondaires à Sousse et part par la suite en France pour passer son baccalauréat à Paris en 1931.

En 1934, il assiste à la création de la première cellule du Néo-Destour et devient un militant actif tout en suivant une ligne libérale.

Il poursuit dans le même temps son parcours militant en adhérant à l’Association des étudiants musulmans de l’Afrique du Nord (AEMNA) puis en créant le Comité de défense des libertés en Tunisie dont il devient le secrétaire général.

À son retour en Tunisie en 1938, il continue son engagement politique et se fait emprisonner à plusieurs reprises en Tunisie ainsi qu’en France.

Il dédie quatre ans de sa vie à la restructuration et à la préparation du parti pour la libération du pays.

Il exploite ses relations pour sensibiliser à la cause tunisienne et pour présenter les points de vue du Néo-Destour.

L’année 1952 marque son parcours, il est exilé dans le sud tunisien puis assigné à résidence en 1953, pour avoir refusé de prendre part au gouvernement de Slaheddine Baccouche.

Il rédige nombre d’articles pendant les quatre ans suivants, principalement dans « Mission », un hebdomadaire qu’il crée et dont il devient l’éditorialiste attitré.
Durant la période 1958 à 1970, il est chargé d’une mission pour créer et structurer la Banque centrale de Tunisie

Le président tunisien à cette époque Habib Bourguiba le nomme Premier ministre et le charge de réformer l’économie nationale.

Il est un homme d’État exceptionnel.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Aziz Chaibi
Aziz Chaibi

La positivité est Contagieuse, partage la !