IT IS A MATCH: les applications de rencontre, une bénédiction ou un calvaire ?

IT IS A MATCH: les applications de rencontre, une bénédiction ou un calvaire ?

IT IS A MATCH: les applications de rencontre, une bénédiction ou un calvaire ?

Les applications de rencontre sont de plus en plus utilisées de nos jours, dans un contexte où le virtuel prédomine le réel et facilite le premier contact avec autrui. Les réseaux sociaux s’avèrent insuffisants pour l’utilisateur moderne qui est toujours en quête de rencontrer de nouvelles personnes. De là sont nées plusieurs plateformes de rencontres dont les plus connues sont Tinder, Bumble, Happn, etc.

Comment fonctionnent les plateformes de rencontre ?

Les sites ou applications de rencontres sont semblables à un marché : ils vous offrent un espace qui vous autorise de « vous vendre » en donnant vos informations personnelles (photos, centres d’intérêt, etc.) et de « prospecter » en vue de trouver des personnes avec lesquelles vous pouvez nouer de nouvelles relations. 

L’idée derrière ces applications, c’est de liker le profil qui vous plaît et attendre à ce que la personne en face vous retourne le like pour commencer à discuter. De cette façon, les deux parties s’assurent qu’il y ait bien une attraction physique et un vrai « match » au niveau des centres d’intérêt avant même de se rencontrer.

Vous pouvez également payer des versions premium qui vous permettent de voir les personnes qui ont liké vos profils pour faciliter vos matchs. Certains arrivent à devenir accros à ces applications et ne peuvent plus s’en dispenser. 

Pourquoi ces plateformes attirent-elles beaucoup d’utilisateurs ?

Les objectifs d’utilisation diffèrent d’une personne à l’autre selon les circonstances. La plupart des utilisateurs ont l’intention de rencontrer des personnes qui leur plaisent, que ce soit pour un coup d’un soir ou le début d’une vraie relation amoureuse. D’autres l’utilisent pour se faire des amis qui partagent les mêmes centres d’intérêt. 

On retrouve sur ces applications toutes les tranches d’âges avec des profils variés où vous pouvez facilement trouver votre bonheur. Plusieurs filtres sont disponibles sur l’âge, la taille, les centres d’intérêt, l’emplacement, etc. Tout est fait pour que l’utilisateur tombe « facilement » sur le profil qu’il recherche.

La suite après le match ?

Une fois que vous avez eu un match, vous pouvez commencer à discuter avec l’autre personne et à la connaître un peu mieux. Si tout va bien, vous pouvez vous organiser un premier date où vous rencontrez la personne en chair et en os. 

Jusque-là, la vie est en rose. Cependant, c’est bien au moment où vous rencontrez la personne que vous pouvez réellement porter votre jugement final. La personne peut très bien correspondre à vos attentes et vous parvenez à passer avec elle un moment agréable comme votre date peut se transformer en un fiasco s’il s’avère qu’elle est différente de ce à quoi vous vous attendiez. 

Les craintes des premières rencontres :

Il y a toujours un risque que vous vous faites avoir. Après tout, la personne derrière cet écran peut être une autre personne qui utilise un faux profil et peut prétendre qu’elle est quelqu’un d’imaginaire. Le but peut être de vous arnaquer ou d’organiser un braquage ou un crime quelconque. Ceci est le cas du surnommé l’Arnaqueur de Tinder. 

Il s’agit d’un jeune-homme qui séduit des femmes sur Tinder en leur vendant des rêves dans la vie réelle avec des voyages, des gardes de corps, des sorties en bateau, etc. Et sans qu’elles se rendent comptent, il tente de leur voler des millions de dollars. Ces dernières, tombées sous son charme et impressionnées par sa galanterie, sa beauté et sa richesse, se laissent avoir. Ce personnage a été matérialisé dans un documentaire Netflix appelé l’Arnaqueur de Tinder. Shimon Hayut, la personne en question, parvenait à financer son plan machiavélique grâce à un système de Ponzi où l’argent d’une victime servait à financer sa prochaine arnaque. Il a été condamné à 15 mois de prison, décision très critiquée par l’opinion publique. 

Que conclue-t-on ?

Pour résumer, les applications de rencontres peuvent s’avérer une bénédiction pour certaines personnes timides dans la vraie vie ou qui ne trouvent pas assez d’opportunités pour rencontrer de nouvelles personnes. Néanmoins, ces applications peuvent très vite se transformer en un cauchemar si la rencontre dans la vraie vie tourne mal et que l’une des personnes montre de mauvaises intentions, à savoir des arnaques ou du harcèlement. Par conséquent, faites bien attention à vous et essayez d’enquêter un peu plus sur les personnes que vous matchez pour vous assurer que ce sont de vraies personnes et qui partagent vos intentions.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Aziz Hachana
Aziz Hachana

La positivité est Contagieuse, partage la !