Journées chorégraphiques de Carthage dans leur 4ème édition

Journées chorégraphiques de Carthage dans leur 4ème édition

Journées chorégraphiques de Carthage dans leur 4ème édition

Les Journées Chorégraphiques de Carthage, baptisées Carthage Dance, sont de retour sous la direction de Selim Ben Safia pour une édition en présentiel prévue du 11 au 18 juin dans divers lieux dont des salles et des espaces publics de la Capitale.

Dans une conférence de presse tenue, mardi 24 mai, à Tunis, les organisateurs ont dévoilé le programme de l’édition 2022. 24 spectacles chorégraphiques auxquels participeront 22 chorégraphes issus de six pays.

La Tunisie aura la part du lion avec 13 spectacles programmés et le reste sera réparti entre la France (6) et le Canada (2) alors que l’Égypte, le Burkina Faso et la Palestine auront un seul spectacle chacun.

La Cité de la Culture abritera une partie des spectacles qui auront lieu entre la grande salle du Théâtre de l’Opéra, le théâtre des régions.

D’autres spectacles sont prévus au Théâtre national tunisien à la Médina de Tunis, en plus de la salle du 4ème art, Théâtre El Hamra et Le Rio, au cœur de la ville de Tunis. L’Avenue Habib Bourguiba, assez fréquenté, se transformera également en un espace de spectacles ouvert au grand public.

« Balance » d’Elyas Triki ouvrira le bal de Carthage Dance alors que la clôture sera avec « Black and White Circus » de Nael Skandrani (production du Théâtre de l’Opéra de Tunis) et « Akzak » (France).

«Carthage dance», et ce, depuis sa création, se veut ainsi une plateforme professionnelle. Les Journées chorégraphiques de Carthage sont aussi un positionnement et un engagement fervent pour défendre les droits et le statut de l’artiste en s’associant avec d’autres protagonistes et acteurs pour présenter et promouvoir un manifeste en faveur de la mobilité des artistes et leur libre circulation dans le monde.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Balkiss Hadoussa
Balkiss Hadoussa

La positivité est Contagieuse, partage la !