La Tunisie dit NON au plastique à usage unique  

La Tunisie dit NON au plastique à usage unique  

La Tunisie dit NON au plastique à usage unique  

« Soyons responsables » ; une campagne lancée ce mercredi par le ministère de l’environnement visant à renforcer la lutte contre les sacs en plastique à usage unique. Figurant parmi les enjeux centraux de la Tunisie, ce projet doit passer par des canaux de sensibilisation et de vulgarisation, à l’égard des acteurs cibles, à savoir les commerçants tunisiens, mais aussi nous ; citoyens consommateurs !

Le cadre juridique du projet :

La lutte contre les sacs plastiques à usage unique s’annonce comme une lutte nationale. Le décret gouvernemental n° 2020-32 du 16 janvier 2020 semble fonder une assise juridique pour ce projet. 

Ce décret fixe les types de sacs en plastique dont la production, l’importation, la distribution et la détention sont interdites sur le marché intérieur et parmi les types énumérés figurent, en tête, les sacs en plastique à usage unique; véritables ennemis de notre écosystème!

Ainsi, le lancement de cette campagne vient consolider cette politique de lutte, amorcée depuis 2020 et concourir à son aboutissement, d’autant plus que des urgences d’ordres sanitaires et écologiques semblent contourner l’affaire. 

Pour ce faire, la ministre de l’environnement Leila Chikhaoui a déclaré qu’une trentaine d’agents et d’enquêteurs seront mobilisés à travers le pays pour sensibiliser les acteurs directement concernés par la prohibition de l’objet en question. 

Le plastique à usage unique : Une lutte internationale  :

En dehors du contexte national, la lutte contre le plastique est également déclarée dans de nombreux pays. Des prohibitions telles que évoquées en haut, ont été successivement instaurées à l’échelle internationale.

En outre, nous constatons que certains dirigeants politiques n’hésitent pas à recourir à des expressions hyperboliques dans leur discours telles que « guerre contre le plastique… » et ce, pour mettre en évidence l’aspect impératif de l’affaire. Si bien que 5.000 milliards de sacs plastique à usage unique sont consommés chaque année dans le monde. Quant à la décomposition d’un sac plastique se fait en moyenne en 450 ans! 

Il serait important de souligner que l’État de Bangladesh est considéré comme pionnier dans la lutte contre le plastique. Cela était d’une nécessité absolue en raison de la détérioration écologique à laquelle ce pays a dû faire face en 2002. Bangladesh a été marqué cette année par des inondations féroces à cause des sacs plastiques qui ont ravagé l’ensemble de son territoire.

La France, par ailleurs, paraît plus ambitieuse et plus engagée dans « la chasse au plastique ». Cela se vérifie particulièrement dans la liste extensive qu’elle prévoit quant aux produits en plastiques interdits mais aussi dans sa politique de lutte établie dans la durée. En effet, ce pays mise sur l’élimination progressive. 

Ainsi, des mesures et des étapes ont été judicieusement déterminées en fonction d’un objectif suprême ; bannir le plastique jetable d’ici à 2040. Il est souhaitable que cette politique, poussée vers des horizons lointains, soit transposable en Tunisie.

La campagne « soyons responsables », quelle incidence sur le comportement du tunisien ?

Pour les consommateurs tunisiens l’objectif serait d’amoindrir la consommation des sacs plastiques à usage unique dans la mesure du possible. La sensibilisation doit à priori aller dans ce sens car, d’après Awatef Messai, le tunisien utilise 400 sacs en plastique par an.

Dans ce cas de figure, le recours aux sacs recyclables, en carton ou encore en tissu serait fortement conseillé. 

Il n’est, d’autre part, pas question d’oublier notre couffin Tunisien qui reflète agréablement notre identité culturelle.

Quant aux commerçants, il est impératif qu’ils se soumettent aux textes réglementaires prévus en la matière.

Si vous avez envie d’aider Yaluna à comprendre les besoins de son audience, veuillez s’il vous plaît consacrer 3 minutes de votre temps à répondre à ce formulaire. Merci 

💚

https://docs.google.com/forms/d/1wQfLkOBxTGwbtEs340T1MTq_X6aIEa1KfHSBHK0LMWo/edit

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Ahmed Zribi
Ahmed Zribi

La positivité est Contagieuse, partage la !

Signez la pétition contre la maltraitance animale!

Soyez le changement que vous voulez voir !

Suite à la maltraitance animale répétée qu’on voit sur nos chaînes TV, une pétition a été lancée. Pour plus d’informations visitez notre article.