Le client est ROI, mais le serveur n’est pas un serviteur!

Le client est ROI, mais le serveur n’est pas un serviteur!

Le client est ROI, mais le serveur n’est pas un serviteur!

Pendant l’été, nous multiplions les sorties avec les amis ou la famille dans les restaurants, les cafés, les lounges et les beach bars pour passer un agréable moment ensemble. De l’autre côté de la rive, se trouvent des serveurs qui sont là pour offrir les meilleures expériences qui soient aux clients. 

Des serveurs qui travaillent d’arrache-pied sont souvent maltraités :

« Cela fait plus de 20 minutes que j’attends mon plat », « Je t’appelle depuis un moment, tu es sourd ou quoi ? », « J’ai dit pas de champignon dans la sauce, tu ne comprends pas ? ». Ce sont des phrases qu’on entend souvent de la part des clients. Ont-ils raison ? Pour la plupart du temps, la réponse est Oui, mais il y a des manières pour réclamer leurs droits. 

Il ne faut guère manquer de respect envers des travailleurs qui sont souvent mal payés, qui travaillent sous une pression incroyable et qui sont exposés à la chaleur. Ces serveurs, comme toute autre personne qui fournit un service à la société, doivent être estimés et respectés sous toutes circonstances. Vous êtes mal servi ? Vous pouvez le réclamer gentiment en demandant votre requête. Après tout, vous payez de l’argent pour ce que vous commandez, pour le cadre, mais aussi pour la qualité du service. 

Et si le client se mettait à la place du serveur ? Aurait-il aimé être traité de cette manière-là ? Aurait-il aimé être considéré comme un serviteur plutôt qu’un serveur ? Ces personnes sont destinées à rendre notre petit moment convivial plus agréable et plus beau à vivre. Montrons un peu de compassion, de respect et de compréhension envers les serveurs. Ils ont une famille à nourrir et à faire vivre, ne soyons pas la raison pour laquelle ils seront virés de la part de leurs supérieurs.

Le client est ROI !

Quoiqu’il se passe, le client est ROI. Que ce soit un restaurant, un café ou un lounge, ce dernier ne peut tirer son chiffre d’affaires qu’en présence de ce consommateur qu’on appelle le Client. 

« Je ne sais pas ce qu’ils mettent en accompagnements », « Je ne suis pas responsable si ce n’est pas bon », « Vous pouvez patienter, j’ai d’autres choses à faire plus urgentes que ce que vous réclamez ». Ce sont des phrases qu’on entend souvent de la part des serveurs. Il ne faut nier qu’il y a parfois une nonchalance exagérée envers le client qui rend son expérience plus désagréable.

Le sourire et les bonnes manières comme le « Bonjour » classique ou le « Bon appétit » sont plus que primordiales dans l’expérience client. En dépit de ce que le client pourrait demander ou exiger, les serveurs sont demandés à être à la hauteur des attentes et doivent être à l’écoute de leurs clients. 

Ignorer le client en tournant la tête quand il vous appelle ou ne pas maîtriser la carte du menu peut non seulement vous amener de sérieux ennuis avec votre supérieur mais aussi se contredire avec les éthiques du travail en général. Un serveur, comme tout autre métier, demande des exigences et des profils particuliers : des profils accueillants, très serviables et avec une très bonne mémoire.

Vous l’aurez compris, un repas ou une sortie est une expérience qui se base sur une relation gagnant-gagnant entre le client et le serveur. Le respect mutuel est le maître de cette relation ! Sans serveurs, vous n’aurez pas d’endroits où passer vos moments avec vos chers. Et sans clients, les serveurs n’auraient pas de job. 

Pour vous en tant que client, n’oubliez jamais qu’un petit pourboire fait toujours plaisir et encourage à avoir un service meilleur dans les prochaines fois ! Néanmoins, le pourboire n’est jamais obligatoire et n’est qu’un geste de courtoisie témoignant une satisfaction vis-à-vis du service. Par conséquent, le serveur ne doit pas justifier un comportement irrespectueux par l’absence d’un pourboire.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Aziz Hachana
Aziz Hachana

La positivité est Contagieuse, partage la !