Le feu de nos nuits enneigées : nos grands-parents

Le feu de nos nuits enneigées : nos grands-parents

Le feu de nos nuits enneigées : nos grands-parents

Racines familiales, soutien affectif, amour inconditionnel, bienveillance sans détour et générosité sans trêve : ceci est le fond précieux des grands-parents.

Vieillir c’est apprendre à vivre avec ses maux

À ceux qui perçoivent le vieillissement comme une trajectoire vers la mort : évidemment, les années rident la peau mais elles n’arriveront jamais à toucher une âme qui a choisi de rester jeune. Vieillir ce n’est pas mourir.

Vieillir c’est apprendre à vivre avec ses maux. Vieillir c’est fleurir, tenir debout, être courageux et ne pas lâcher prise. Vieillir c’est résister. Vieillir c’est avoir beaucoup de souvenirs, moins de mémoire et une nostalgie infinie à des époques perdues. 

Crise sanitaire, crise émotionnelle 

Après la crise sanitaire du Covid-19, nous les jeunes, avons pris conscience de la vraie valeur du temps passé avec nos grands-parents. Se priver de les voir afin de les protéger était, sans doute, une décision pénible pour tous.

Les mois « sans contact » nous ont rendu compte de la valeur des baisers, des câlins, des tables rondes, des soirées télé, des réunions familiales et de tous les échanges physiques. 

Le coronavirus a réussi à nous rappeler qu’il est important d’apprécier ceux autour de nous, de leur ouvrir nos cœurs, de dévoiler nos « je t’aime » et de ne surtout pas oublier de passer du temps avec nos grands-parents.

Sans eux, il manquerait bien quelque chose…

Il nous semble incontestable de rendre hommage à ces membres de la famille, si chers et tant adorés. Nul ne peut dénoncer l’importance de ses ancêtres. Ces derniers sont nos repères, ils représentent pour nous l’histoire de notre famille, nos racines et notre passé ignoré.

Leurs maisons sont des abris de souvenirs, leurs murs s’habillent par un charme inouï et toute antiquité chez eux devient un signe d’authenticité. Comme ils portent le passé de nos familles, ils nous procurent stabilité et sécurité. 

L’enfant, en accompagnant ses grands-parents, développe une certaine tendresse et le sens du partage puisqu’ils représentent le vecteur de mémoire familiale. Leur rôle nous est primordial, ils assurent en toute sagesse la transmission du savoir-faire et des expériences personnelles.

Le rythme de vie parental parfois stressant fait en sorte que les grands-parents mettent à disposition des enfants une éducation plus tolérante grâce à un lien basé sur l’épanouissement, même avec une différence d’âge importante.

Nos ancêtres, notre fortune 

Indéniablement, il peut y avoir des contradictions entre les générations concernant les avis politiques, le style vestimentaire, le genre musical, les choix de vie, etc. Mais, ceci n’empêche pas nos grands-parents d’être les piliers de la famille, une source d’apprentissage, un soutien sans cesse et une fontaine d’affection. Sans eux, on n’est pas entier.

Chaque moment passé avec eux nous rappelle le vrai luxe, celui qui ne s’achète pas avec de l’argent, celui qui n’a pas de prix. Nous sommes riches par nos proches. 

Gardons une bonne relation avec eux, préservons les liens, chérissons nos moments parce que finalement, qu’est ce que la vie sans ces petits instants de bonheur ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Mariem Dimassi
Mariem Dimassi

La positivité est Contagieuse, partage la !