fbpx

Le ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Énergie (MIME) en partenariat avec la GIZ Tunisie soutient la mise en place d’un laboratoire ouvert pour la fabrication numérique (OpenLab)

Le ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Énergie (MIME) en partenariat avec la GIZ Tunisie soutient la mise en place d’un laboratoire ouvert pour la fabrication numérique (OpenLab)

Le ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Énergie (MIME) en partenariat avec la GIZ Tunisie soutient la mise en place d’un laboratoire ouvert pour la fabrication numérique (OpenLab)

L’initiative nationale « Vers une Industrie 4.0 en Tunisie » portée par le ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Énergie (MIME) en partenariat avec « la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit » GIZ Tunisie qui est un prestataire de services de coopération internationale pour le développement durable actif dans le monde entier, soutient la mise en place d’un laboratoire ouvert pour la fabrication numérique (OpenLab).

Un pas décisif vers la création de valeur locale à travers la fabrication numérique

Cette action s’inscrit dans l’initiative nationale « Vers une Industrie 4.0 en Tunisie », le programme de Transformation Digitale de la GIZ Tunisie et l’initiative spéciale Formation et emploi – Invest for Jobs, mandatée par le ministère fédéral de la Coopération économique allemand – le BMZ.

Elle a pour but d’aider les jeunes universitaires et porteurs de projets à acquérir de nouvelles connaissances, à renforcer leur capacité et à faire face aux défis de la numérisation de la production et de la fabrication.

Tout ceci sera réalisé à travers une série d’ateliers présentés par le MIME, des Centres Techniques Sectoriels, l’équipe du programme de Transformation Digitale de la GIZ Tunisie ainsi que des experts et assistants nationaux et internationaux de l’Université Helmut Schmidt. Ces ateliers auront pour but d’introduire les concepts de l’Open Source Appropriate Hardware (#OSAT). Des espaces ouverts de production dans la stratégie tunisienne en matière d’industrie 4.0 sont également au programme.

La première série d’ateliers a par ailleurs déjà eu lieu au Centre Technique du Textile (CETTEX) et portait sur l’assemblage des imprimantes 3D.

L’impression 3D est un procédé révolutionnaire qui améliore la qualité de la pièce, réduit les délais de production et permet la création de pièces unitaire ou en petites séries avec une précision extrême. C’est sans aucun doute l’option la plus économique qui soit puisque le coût unitaire est sensiblement moins élevé, plus besoin de produire en quantité astronomique afin d’amortir les coûts de production !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Rima Hammami
Rima Hammami

La positivité est Contagieuse, partage la !