L’égoïsme : d’un simple défaut à un problème pathologique

L’égoïsme : d’un simple défaut à un problème pathologique

L’égoïsme : d’un simple défaut à un problème pathologique

Il est très fréquent qu’on entend le mot égoïsme, mais il est rare qu’on connaisse son vrai sens. 

L’égoïsme est un tempérament qui consiste à avoir tendance à privilégier son intérêt au détriment de celui des autres. L’égoïste est un individualiste qui rapporte tout à soi. Cette personne qui ne recherche que son intérêt, son plaisir et sa satisfaction personnelle.

D’après Larousse, le terme égoïsme peut-être défini comme : « un attachement excessif porté à soi-même et à ses intérêts, au mépris des intérêts des autres ». 

Pour certaines personnes l’égoïsme est un phénomène dangereux autant pour les adultes que pour les enfants, mais pour d’autres, l’égoïsme est un comportement normal et même nécessaire pour se développer et évoluer dans une vie saine.

L’égoïsme peut apparaître autant chez les enfants que les adultes, dans les relations familiales que dans les relations amoureuses, etc. 

L’égocentrisme chez les enfants :

Oui ! Même ton petit enfant peut être égoïste. Et en tant que parent, vous ne devriez pas être surpris ou inquiets parce que c’est totalement normal. L’enfant est égoïste par nature et c’est normal pour un tout-petit d’être égocentrique. Il n’a pas encore la capacité de connaître ce qui lui appartient, ce qui appartient aux autres ou s’intéresse à ce qui vit les autres. Son univers est limité par sa famille, son milieu, sa chambre et ses jouets aussi il ne voit les choses que de son propre point de vue.

L’enfant est habitué à ce que ses besoins soient satisfaits rapidement et il n’a pas vraiment conscience du fait que les choses peuvent se passer autrement pour une raison ou pour une autre.

Les enfants uniques surtout, ont parfois la réputation d’être égoïstes et capricieux, mais ce n’est pas toujours justifié parce que cela dépend de l’éducation qu’ils reçoivent.

Si ton enfant est égocentrique, cela ne signifie pas qu’il est incapable d’apprendre à être généreux, il a juste besoin de l’aide de ses parents et de son entourage pour surmonter progressivement son égocentrisme afin qu’il apprenne à développer ses compétences sociales et comprendre ce que les autres ressentent. 

Comment aider mon enfant à être moins égoïste ?

Par des petits gestes quotidiens, vous pouvez aider votre enfant à développer sa générosité et son empathie :

  • Aidez votre enfant à prendre conscience des conséquences de ses actes :

Aidez-le à comprendre les conséquences de ses gestes. S’il prend le jouet de son ami, expliquez-lui que ça ne lui appartient pas et faites-lui remarquer que l’autre enfant pleure. Et au contraire, s’il a accepté de laisser son jouet à son ami, dites-lui que son ami est content.

  • Faites-lui remarquer la réaction des autres lorsqu’il fait un bon geste :

Félicitez votre enfant lorsqu’il se conduit bien et faites des gestes gentils. De cette façon, votre tout-petit apprend à différencier le bien du mal. 

  • Soyez un bon modèle pour votre enfant :

Adoptez des gestes bienveillants envers les autres. Vous donnez l’exemple à votre enfant et il apprend petit à petit à tenir compte des autres.

L’égocentrisme chez les adultes :

Une personne égocentrique est une personne qui ramène tout à elle : les paroles, les actions et même les pensées. Il peut nous arriver à tous d’avoir parfois des comportements égocentriques, mais cela devient un problème quand ce comportement est exagéré ou extrême. 

Dans le cadre du travail ou au sein de la famille, les égoïstes sont toujours des calculateurs qui pensent qu’ils méritent un traitement spécial et vous n’êtes qu’un détail. 

Une personne extrêmement-égoïste, est une personne qui sait parfaitement manipuler les autres et retourner les situations à son avantage, elle : 

  • Ne s’intéresse pas aux autres.
  • Monopolise toujours la conversation.
  • N’écoute pas ce que les autres disent.
  • Et surtout, ne s’entoure pas de personnes comme elle car elle veut être la seule à briller. 

L’égoïsme existe aussi dans les relations amoureuses. Dans ces relations, on trouve toujours des preneurs qui recherchent des donneurs qui deviennent des victimes après un certain temps. Oui ! Malheureusement des victimes.

L’égoïsme en amour provoque de véritables catastrophes personnelles et émotionnelles.                      Quand vous êtes face à une personne immature qui ne comprend pas le langage de la réciprocité, pense en premier lieu et ignore les besoins des autres, l’égoïsme se transforme d’un trait de caractère à un comportement toxique et douloureux.

Comment agir face à une personne égoïste ? 

Comme le dialogue est difficile à mettre en place avec ce genre de personnalité, pensez à toujours garder votre calme. Il faut minimiser vos réactions, savoir faire preuve d’un bon comportement et d’une bonne maîtrise de soi. Préférez un moment de détente dans un endroit neutre pour aborder le sujet ou le problème avec la personne concernée.

Si vous êtes fatigué, respirez et ressortez vos esprits et surtout écartez-vous de ce qui vous dérange et laissez un espace libre de toute influence ou personnes néfastes. 

Le dragon qui se regardait le nombril :

Écrit par Stéphanie Léon, le dragon qui se regardait le nombril, est un livre qui contient deux contes.

Dans une première histoire, vous découvrez l’égoïsme à travers Patate, le dragon pour qui les problèmes de Quenouille importent peu. En laissant un peu de côté son amour-propre débordant, et en prenant soin de Quenouille, une amitié va naître.

Grâce à cette amitié, Patate va découvrir qu’il est vraiment un dragon. Ainsi, il pourra s’ouvrir à la vie et tout simplement, commencer à vivre.   

Dans une deuxième histoire, vous retrouverez les deux amis compte sur l’affirmation du soi : Tout simplement. Patate lit un livre sur les dragons, et ne se reconnaît pas. Face aux préjugés, aux étiquettes que l’on pose, faut-il s’y conformer ou s’affirmer ? Que faire face au regard de l’autre ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Balkiss Hadoussa
Balkiss Hadoussa

La positivité est Contagieuse, partage la !