L’entrepreneuriat social au cœur des missions de l’ENACTUS en Tunisie

L’entrepreneuriat social au cœur des missions de l’ENACTUS en Tunisie

L’entrepreneuriat social au cœur des missions de l’ENACTUS en Tunisie

Qu’est-ce que l’entrepreneuriat social ?

Apparu au cours des années 90 en Europe et aux États-Unis, l’entrepreneuriat social ou l’ES, est une forme d’entrepreneuriat dont la préoccupation principale n’est ni le profit, ni l’argent, mais tout simplement l’intérêt général, à savoir la société ou encore l’environnement. C’est-à-dire qu’une entreprise sociale n’a pas de profits puisque son but principal est de réaliser des projets à forte utilité et d’apporter une contribution positive à la société.

Quel rôle joue l’ENACTUS pour promouvoir l’entrepreneuriat social ?

En Tunisie, le phénomène de l’entrepreneuriat social est assez récent. Cependant, il relève d’une ancienne pratique ancrée dans la société tunisienne, liée à la culture de solidarité dans la communauté Tunisienne.

ENACTUS en est un exemple. En effet, Enactus est une ONG qui a été fondée en Tunisie en 2009 par l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) en tant que programme présent dans les universités et les écoles tunisiennes. Elle vise à promouvoir le progrès sociétal par l’action entrepreneuriale en Tunisie.

Chaque université ou école a une équipe Enactus à son nom. Et chaque équipe aura pour but de développer un projet dans le cadre du concept de l’entrepreneuriat social.

Enactus INAT :

L’une des branches tunisiennes d’Enactus les plus présentes et impliquées dans les activités d’entrepreneuriat social, économique et environnemental est Enactus INAT. Elle est l’incarnation idéale des valeurs Enactus couronnées par la touche unique de l’expertise dans le domaine d’ingénierie agronomique de ses étudiants.

Durant la dernière compétition nationale d’Enactus Tunisie, Enactus INAT a remporté deux prix : “Spirit Award” et “Pool Espoir Award”.

Les projets et actions à venir d’Enactus INAT :

Projet Doulicha (دوليشة) : 

Il s’agit d’un concept de sorties écotouristiques éducatives, visant à promouvoir les zones rurales tunisiennes oubliées grâce à une forme de tourisme responsable.

Projet Caroubier (الخروب تراثنا) : 

Le projet a pour mission d’assurer l’autonomisation économique et l’innovation sociale à travers l’exploitation et la valorisation de « caroube » sans oublier le renforcement des activités existantes au sein du Groupement Féminin de Développement Agricole (GFDA) d’Oued Sbaihia dans le cadre d’une stratégie de développement territorial.

Le GFDA d’Oued Sbaihia est connu pour la production de produits artisanaux. Il a été créé en 2002 et compte aujourd’hui environ 150 femmes adhérentes réparties sur 9 unités territoriales.

Le GFDA a pu au cours des dernières années se développer de manière remarquable grâce à la volonté et au courage de ses femmes membres. Il dispose aujourd’hui d’un atelier de production conforme aux normes internationales, d’une salle de réunion et de bureaux administratifs.

Le GFDA produit aujourd’hui une large gamme d’huiles essentielles et d’eaux florales, extraites des plantes aromatiques et médicinales récoltées par les adhérentes du Groupement dans les forêts du Mont Sidi Salem, qui est situé dans la région d’Oued Sbaihia. 

Projet Waterose :

Waterose est un projet proposé par Enactus INAT en partenariat avec l’ONAS, CRDA Ariana et GDA Sidi Amor, dont l’objectif est la valorisation des eaux usées traitées à travers l’amélioration du processus de traitement et l’encouragement de leur utilisation dans le secteur agricole pour les cultures fourragères (Colza, Luzerne…), ornementales (les roses à parfum…) et industrielles (Coton).

Aucune description de photo disponible.

Enactus Esprit ICT :

En août 2021, le groupe Enactus esprit ICT a proposé une plateforme « Nawwa » qui assure l’encadrement social et médical des séniors où le cadre soignant joue un rôle primordial. 

Peut être une image de 9 personnes, personnes debout et plein air

Enactus IHEC Carthage :

En octobre 2021, Enactus IHEC Carthage s’est trouvé parmi les 4 finalistes de la compétition internationale pour l’entrepreneuriat social.

Quel intérêt a donc l’entrepreneuriat social ?

En Tunisie, l’entrepreneuriat social représente presque 1% du PIB. Avec cette période de transition politique, il exerce une pression supplémentaire sur le gouvernement pour établir des stratégies claires en vue de faire face aux problèmes sociaux et économiques.

L’entrepreneuriat social est sans doute une belle opportunité où se mélangent l’esprit entrepreneurial et l’intérêt sociétal. D’après l’ancien Directeur de l’IHEC Carthage, Pr. Slim Khalbous : « Le modèle de l’entrepreneuriat social peut constituer une solution adéquate pour sortir le pays de cette situation de crise et faire face aux problèmes socio-économiques, dont notamment celui du chômage ».

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Balkiss Hadoussa
Balkiss Hadoussa

La positivité est Contagieuse, partage la !