L’exposition « Ghodwa khir », un message d’espoir par la jeune artiste Yasmine Meddeb

L’exposition « Ghodwa khir », un message d’espoir par la jeune artiste Yasmine Meddeb

L’exposition « Ghodwa khir », un message d’espoir par la jeune artiste Yasmine Meddeb

L’exposition intitulée « غدوة خير » de la jeune artiste Yasmine Meddeb s’est déroulée ce jeudi 27 janvier et se poursuivra jusqu’au 6 février 2022 à la Galerie des Arts Ali Guermassi, Charles de Gaulles à Tunis.

Qui est Yasmine Meddeb ? 

Yasmine est âgée de 23 ans et licenciée en première année BTS en décoration d’intérieur. Elle est passionnée de peinture et des arts depuis son enfance. Cette passion a été découverte grâce à sa mère après qu’elle soit diagnostiquée par une dyslexie : maladie affectant l’apprentissage, la lecture et l’écriture. Et depuis, cette “faiblesse” s’est transformée en une force. Elle a enrichi sa passion pour les couleurs, la peinture et par extension l’art. Malgré sa maladie, Meddeb est convaincue que chaque personne détient une puissance intérieure, et qu’il suffit de chercher profondément pour y trouver ses centres d’intérêt et sa passion. 

Pour elle, la pratique de l’art est une expression de soi, “des émotions comparées à un éclat” qu’est le nom qu’elle a donné à l’une de ses chefs d’œuvres.

Si DIEU te prive d’une chose, il a absolument quelque chose de meilleur à t’offrir : 

La jeune artiste affirme que si on est privé des choses qu’on a tant aimé avoir ou bien réalisées, il ne faut jamais baisser les bras. Au contraire, on doit  persévérer et chercher jusqu’à trouver ce dont on ‘’assume’’ avoir perdu.

Depuis son jeune âge, elle s’est trouvée immergée dans ce monde de couleur. En effet, la jeune artiste a suivi ses cours de peinture sous la supervision de  la peintre Madame Mabrouka Brinsi dans l’Atelier des arts, Ennasr 1. Yasmine a bien noté ‘’un grand merci à Madame Brinsi, grâce à elle j’ai pu affiner mes capacités.’’

Le thème de l’exposition est une référence à l’espoir, l’optimisme et le futur. Chaque tableau reflète des thématiques, des inspirations et des visions de la jeune peintre.

De ce fait, parmi les multiples  tableaux exposés, on voit ce chef-d’œuvre sous le titre de « Ghodwa khir », délivre un message d’optimisme et d’espoir.

Voici l’explication :

D’un côté : 

  • Le tableau porte le noir comme référence de suffocation, pression et une place désaérée.

De l’autre côté :

  • On visualise la combinaison des couleurs claires et vibrantes oxygénées qui signifient la vie et qu’il ne faut jamais cesser d’espérer. “Demain est meilleur”.

Tant qu’on a cœur vivant qui bat et qu’on respire chaque jour il y a toujours de l’espoir. Certes la vie peut se noircir devient sombre de plus en plus, mais il ne faut jamais oublier que les couleurs existent, et que le tableau ne soit complet qu’avec le mixage des couleurs.

Quelle est sa source d’inspiration ?

D’après cette jeune artiste, son inspiration s’émane de sa propre imagination, les photographes, les lieux, et les abstraits tels que les émotions et les sentiments. Elle explique ‘’Quand je me sens comblée de joie, je fournis toute cette énergie dans un tableau.’’ Certes elle s’exprime joyeusement, mais aussi on voit bien l’illustration des émotions de frustration, de colère et d’anxiété. 

La vie est un festival de couleurs, on y trouve le blanc comme on trouve le noir, ou il y aura un mixage des dégradations sombres jusqu’à l’obtention des couleurs claires. Tout est relatif, même les expressions des couleurs rappellent que la personne doit subir les ténèbres pour voir les vraies couleurs. 

L’exposition personnelle de la jeune peintre est motivante. Elle délivre un message positif et encourageant qui transmet les rayons de l’espoir dans tous les cœurs en voyant chaque tableau présenté.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Nesrine Jeddi
Nesrine Jeddi
Rédactrice

La positivité est Contagieuse, partage la !