L’Université Tunis El Manar obtient le statut de membre associé du Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire

L’Université Tunis El Manar obtient le statut de membre associé du Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire

L’Université Tunis El Manar obtient le statut de membre associé du Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire

Le Conseil de la collaboration du Solénoïde Compact pour Muons s’est réuni la semaine dernière au Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire CERN pour accorder le statut membre associé à la Tunisie grâce à l’Université Tunis El Manar. 

Une première pour les universités tunisiennes

Accueillant plus de 30 000 étudiants issus de 37 nationalités chaque année, l’Université Tunis El Manar est ainsi la première université tunisienne à avoir cet honneur. On rappelle qu’il s’agit du regroupement de 16 établissements : 9 instituts dont le fameux Institut Pasteur de Tunis, 4 facultés dont la Faculté de Droit et des Sciences Politiques de Tunis et la Faculté de Médecine de Tunis et enfin 3 écoles dont l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tunis. En tout, elle abrite 132 structures de recherche dont 63 laboratoires.

Que voulons dire par le statut de membre associé ?

Avoir ce statut signifie un cadre solide pour la collaboration en termes de recherche, de développement technologique et d’innovation. En outre, cela représente une opportunité pour les chercheurs et les étudiants de l’UTM pour assister aux activités développées par le CERN. 

Et enfin, qu’est ce que c’est que le CERN ?

Situé sur la frontière franco-suisse, le Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire a vu le jour en 1954 après la signature de la convention de sa création par 12 pays européens. Il a pour vocation de regrouper toutes les personnes du monde pour pousser les limites de la science et de la technologie et mener des recherches en physique fondamentale. Il a aussi pour but de constituer un complexe unique d’accélérateurs de particules puisqu’il abrite l’accélérateur le plus puissant du monde : le LHC (Grand collisionneur de Hadron). 

Parmi les découvertes perçantes du CERN, celle du boson de Higgs en 2012, lauréat du prix Nobel en physique par la suite en 2013.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Mohamed Ali Derbel
Mohamed Ali Derbel

La positivité est Contagieuse, partage la !