fbpx

Métiers anciens et métiers modernes : la technologie face au travail manuel

Métiers anciens et métiers modernes : la technologie face au travail manuel

Métiers anciens et métiers modernes : la technologie face au travail manuel

A l’époque du tout numérique et de l’intelligence artificielle, nombreux sont les métiers qui émergent et évoluent, tandis que d’autres tendent à disparaître peu à peu.

Des métiers qui n’existent plus depuis plusieurs années

Les transformations au sein du monde du travail sont dues aux changements démographiques, technologiques, économiques et sociaux. 

Certains métiers ne sont plus indispensables à l’essor de l’activité économique et se voient remplacer dans la plupart des cas par des machines.

C’est notamment le cas du métier de crieur qui existait depuis l’Antiquité et qui a disparu dans les années 60. La profession du crieur consistait à annoncer des informations au public.

Pénible et dangereuse, la profession de mineur est quant à elle souvent synonyme de pauvreté et de conditions de travail misérables. Il s’agit d’un métier qui existe encore de nos jours mais qui se veut mieux encadré niveau sécurité et qui demeure moins présent qu’il y a encore quelques décennies.

Placeur de quilles est aussi un métier qui n’existe plus de nos jours. Comme son nom l’indique, le placeur de quilles a pour rôle de placer les quilles de bowling manuellement. Cette tâche qui était principalement exécutée par des adolescents, est aujourd’hui entièrement automatisée.

Métiers modernes et omniprésence de la technologie 

Ces dix dernières années, de nombreuses professions se sont développées grâce à l’émergence des nouvelles technologies.

A titre d’exemple, on a récemment souvent entendu parler du métier de Chief Happiness Officer (CHO). Ce dernier est embauché pour rendre l’environnement dans lequel les salariés travaillent plus épanouissant et confortable. De plus, le « chef du bonheur » doit aussi veiller à la bonne entente entre tous les employés.

Le métier d’influenceur est sans aucun doute l’un des métiers modernes les plus connus de nos jours. En réunissant autour de lui une large communauté de fans, ce métier peut rapidement devenir un véritable business pour celui qui s’y lance en postant des photos et des vidéos, une nouvelle forme de publicité.

Saviez-vous que jouer aux jeux vidéo est désormais considéré comme un métier, et plus encore, il est très bien rémunéré ! Plusieurs plateformes recrutent en effet des joueurs expérimentés afin que les parties de jeux de ces derniers soient visionnées par des joueurs amateurs.

En conclusion, bon nombre de métiers sont en train de disparaître et laissent place à de nouveaux métiers qui facilitent les tâches du quotidien tout en améliorant leur vitesse d’exécution.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Ines Ben Abdelhafidh
Ines Ben Abdelhafidh

La positivité est Contagieuse, partage la !