Ola, la voix de nombreuses femmes arabes

Ola, la voix de nombreuses femmes arabes

Ola, la voix de nombreuses femmes arabes

Ola, le personnage apparu il y a 10 ans dans la série ‘’ Je veux me marier ‘’ avec son problème de célibat malgré qu’elle a atteint la trentaine.  Chose qui a créé plusieurs soucis avec sa famille, ses collègues et les jeunes hommes qu’elle rencontre tout au long des différents épisodes. Il s’agissait de trente épisodes au cours desquels on a vécu la vie d’Ola .

Ola revient avec de nouveaux défis, une vie différente et une personnalité différente dans la nouvelle série « À la recherche de Ola », qui est diffusée actuellement sur la plateforme Netflix et qui se compose de 6 épisodes, dans lesquels la célèbre actrice Hend Sabry incarne le rôle d’Ola. Mais, cette fois-ci, elle apparaît également pour la première fois en tant que productrice exécutive de l’œuvre.

Le message derrière cette série comique :

Certes, À la recherche de Ola est une série comique, mais en même temps, elle est pleine de messages. Le premier est la condamnation de la société patriarcale dans laquelle nous vivons aujourd’hui !

Après sa séparation inattendue avec son mari Hisham, Ola  essaye de suivre le cours de la vie et se découvre elle-même en prenant en compte de nouvelles responsabilités : les besoins de ses enfants et leur éducation, son indépendance financière, etc.

La femme dans la société patriarcale :

La  société patriarcale prive la femme de son droit de travail, de réaliser ses rêves, de dire “Non” et d’être rebelle.

Par ailleurs, la série énumère les droits infinis et parfois enfantins de l’homme : son droit à la vie privée, au travail, à se construire une nouvelle vie après le divorce, à la trahison, etc. Oui, dans ce monde arabe l’homme a le droit de tout faire puisque شيء ما يعيب الراجل !

Quant aux femmes, elles sont intimidées et privées de leurs droits, y compris le droit d’en jouir et sont accablées par un grand nombre de devoirs.

Le message transmis à toutes les femmes divorcées :

Le public de cette série a également été impressionné par le message transmis à toutes les femmes divorcées qui sont condamnées par cette société à “l’expiration” dès que le papier de divorce est signé. Leur existence et leur entité deviennent ainsi réduites par l’existence d’un homme dans leurs vies et donc sont condamnées à mort après son départ.

Hend Sabry prouve dans le rôle d’Ola que les femmes en général et la femme divorcée en particulier, sont bien plus fortes que ce stéréotype et sont capables de faire des miracles loin des personnes qui ne connaissent pas leurs valeurs et qui tentent de limiter leurs rêves et loin des femmes qui sont devenues les ennemies des femmes.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Mariem Jendoubi
Mariem Jendoubi
Rédactrice

La positivité est Contagieuse, partage la !