Photos choquantes sur les paquets de cigarettes en Tunisie : une réalité d’ici janvier 2023

Photos choquantes sur les paquets de cigarettes en Tunisie : une réalité d’ici janvier 2023

Photos choquantes sur les paquets de cigarettes en Tunisie : une réalité d’ici janvier 2023

A partir de janvier 2023, les fabricants de cigarettes ne seront plus autorisés à mettre des paquets de cigarettes sans images-choc sur le marché.

C’est effectivement la nouvelle mesure prise par le ministère tunisien de la Santé en partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Santé afin de lutter contre l’augmentation du nombre de cas de cancer du poumon en Tunisie.

Un problème de santé publique…

Le cancer du poumon est le cancer le plus meurtrier dans le monde (à l’origine de 1,8 million de décès en 2018) et en Tunisie. Il devient donc urgent de lutter contre ce fléau en agissant sur son principal facteur de risque : le tabac. 

De nos jours, l’inflation du prix du tabac ne constitue plus un obstacle suffisant pour les fumeurs et ce, même si le prix des paquets de cigarettes les plus chères atteint jusqu’à 9,200 dt.

L’intérêt caché derrière ces images déjà en vigueur depuis plus d’une dizaine d’années dans certains pays européens est de dissuader les consommateurs de fumer. Concrètement, les paquets de cigarettes (dont certains affichent déjà des avertissements tels que « Fumer tue ») afficheront désormais des photos choquantes en lien avec les dégâts causés par le tabac sur la santé.

Et le tabagisme passif dans tout cela ?

Bon nombre de personnes pensent que le cancer du poumon ne touche que les personnes ayant déjà fumé dans leur vie et oublient que le tabagisme passif peut aussi tuer.

Fumer à côté d’un enfant ou d’amis qui ne fument pas est en effet une situation rencontrée assez souvent dans notre société mais qui peut avoir des conséquences sur le long terme.

S’il est vrai que le cancer pulmonaire est plus fréquemment diagnostiqué chez des patients fumeurs ou anciens fumeurs, il faut savoir que le tabagisme passif n’est pas en reste. En effet, on estime qu’il serait responsable de 25% de l’ensemble des cancers broncho-pulmonaires chez les non-fumeurs.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Inès Abdelmoula
Inès Abdelmoula

La positivité est Contagieuse, partage la !