STOP à la stigmatisation des maladies mentales 

STOP à la stigmatisation des maladies mentales 

STOP à la stigmatisation des maladies mentales 

Vivre avec une maladie mentale est un défi quotidien que plusieurs personnes relèvent chaque jour. STOP à la stigmatisation des maladies mentales. 

Qu’est-ce-qu’ une maladie mentale ? 

“Une maladie mentale est un ensemble de dérèglements au niveau des pensées, des émotions et/ou du comportement qui reflètent un trouble biologique, psychologique ou développemental des fonctions mentales.” 

Dans le site officiel de l’OMS (l’organisation mondiale de la santé), on apprend qu’en 2019, une personne sur huit dans le monde, c’est-à-dire 970 millions de personnes, était touchée par un trouble mental. 

On retrouve plusieurs troubles mentaux comme : les troubles anxieux, la dépression, les troubles bipolaires, la schizophrénie, les troubles du comportement alimentaire, le trouble de la personnalité borderline, etc.

Les troubles mentaux suscitent auprès de la plupart des personnes plusieurs préjugés et une forte stigmatisation liée en grande partie à un manque d’information à leurs égards. 

Des préjugés qui n’ont pas à avoir lieu : 

Notre société considère l’atteinte d’un trouble mental comme un sujet tabou. Les familles avec un membre atteint d’un trouble psychique auront tendance à le dissimuler. 

Les personnes avec des maladies mentales sont loin d’être “folles” ou dangereuses. 

Notre langage courant comporte en soi plusieurs blagues discriminatoires. 

La stigmatisation a plusieurs conséquences néfastes. Les personnes avec des troubles mentaux auront tendance à le dénier et à être découragées à demander de l’aide. 

On aura tendance à juger, rejeter ou encore éviter une personne avec un trouble mental. 

Citons quelques exemples de préjugés : 

  • Une personne changeant d’avis, est automatiquement qualifiée de bipolaire. 

→ Non, on peut changer vite d’avis sans pour autant être bipolaire et c’est tout à fait normal. 

La bipolarité est une maladie qui ne se résume pas aux changements d’humeur. Les personnes bipolaires ne changent pas toutes d’avis instantanément. En effet, il existe différents types de personnes bipolaires.  

  • Une personne dépressive n’a besoin que de “volonté” pour surmonter sa maladie. 

→  Non, on ne peut pas surmonter sa dépression du jour au lendemain. Être pris en charge par un professionnel de santé est nécessaire. Ce n’est pas une question de volonté ou de courage. 

Avançons doucement mais sûrement. 

Pourquoi ne pas essayer de comprendre les maladies mentales au lieu de se fier à des idées préconçues ? 

La prise en charge ?  

Une sensibilisation sur les différents troubles mentaux doit avoir lieu et ce, pour éviter les stigmatisations et comprendre réellement de quoi il s’agit. 

Consulter est la clé. 

Les psychologues et les psychiatres ne sont pas “des médecins pour fous”.

Notons avant tout la différence entre psychologue et psychiatre. 

Le psychiatre est une personne qui a suivi des études de médecine et qui s’est spécialisée en psychiatrie. Il est alors apte à prescrire des médicaments. 

Le psychologue a un diplôme universitaire en psychologie. Il ne peut alors pas délivrer d’ordonnance médicale. 

Ces deux catégories de spécialistes peuvent venir en aide aux patients qui pourront surmonter les différents obstacles auxquels ils font face. 

On peut consulter un psychologue (ou un psychiatre) même en absence de trouble mental. Soigner une blessure émotionnelle, par exemple, est possible avec l’aide de ce spécialiste. 

Parler avec une personne qui pratique l’écoute active et qui n’apportera pas de jugement à votre égard, est possible ! Prenons soin de notre santé mentale. 

La thérapie peut changer une vie. 

Derrière les troubles mentaux, il s’agit avant tout de personnes qui essaient de leur mieux de s’intégrer et d’avoir une vie “normale”. Mais, d’un point de vue philosophique, ne pouvions-nous pas considérer la notion de “normalité” comme relative ? 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Kenza Feki
Kenza Feki

La positivité est Contagieuse, partage la !