Tawhida Ben Cheikh : emblème de la médecine arabe

Tawhida Ben Cheikh : emblème de la médecine arabe

Tawhida Ben Cheikh : emblème de la médecine arabe

La médecine tunisienne a évolué au fil du temps, laissant place à de nouvelles générations qui ne cessent de surprendre le monde hospitalier. Parmis ces personnes qui ont contribué à cette évolution curative on peut citer Tawhida Bechikh, première femme médecin au monde Arabe.

Mais qui est donc cette femme qui illustre parfaitement le nouveau billet Tunisien de 10dt ?

Cet hommage lui a été rendu pour ses multiples exploits consacrés au monde de la science et de l’action sociale. Son portrait fût choisi pour rappeler aux prochaines générations le parcours exceptionnel de cette femme aux prouesses remarquables.

C’est en 2010 qu’elle nous a quitté à l’âge de 101 ans, cette jeune dame a laissé derrière elle des valeurs et des principes très enrichissants représentant ainsi un exemple à suivre pour les descendances à venir.

Quel est donc ce parcours exemplaire ?

C’est en 1928 qu’elle devint la première bachelière musulmane et tunisienne et qu’elle décida de poursuivre ses études en France. C’est là où elle fût diplômée en médecine à l’âge de 27 ans en 1936, soit 8 ans d’études acharnées qui lui ont permis de mettre en place son cabinet privé étant donné qu’à cette époque les médecins tunisiens n’avait pas le droit d’exercer dans le secteur public. Après la médecine générale et la pédiatrie, elle s’oriente vers la gynécologie.

D’autres exploits ?

Dr Tawhida Ben cheikh a dédié sa vie à l’action militante en faveur de son pays.

Étant impliquée dans les débats, elle devient Rédactrice En chef et participe au sein de « Leïla »,  premier magazine féminin écrit en français. Féministe dans l’âme, Dr Tawhida Bechikh s’engage à la lutte féministe en 1937 ainsi que dans l’éducation des femmes ce qui lui a valu le poste de vice-présidente au sein de l’association Croissant Rouge Tunisien.

Par ailleurs, on parle ici de la fondatrice du premier service hospitalier de planning familial dont elle prend la direction à partir de 1970 ainsi que le service de la limitation des naissances et la première clinique spécialisée dans le contrôle des naissances.

Elle a aussi été en tête des services de maternité des hôpitaux Charles-Nicolle de 1955 à 1964 et Aziza Othmana de 1964 à 1967.

Et c’est en 2012 que la Poste tunisienne a rendu hommage à cette battante en lui consacrant un timbre à son effigie puis en lui dédiant le billet de 10 dt. Google a, lui aussi, tenu à lui rendre hommage à l’occasion du « Women’s History Month » (Mois des femmes dans l’Histoire).

Dr Tawhida Ben Cheikh est une des pionnières qui ont marqué l’histoire des femmes en Tunisie, sans oublier le fait qu’elle a également été la première tunisienne à siéger au Conseil de l’Ordre des médecins de son pays en 1959, et vice-présidente en 1962.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Cyrine Chouchane
Cyrine Chouchane

La positivité est Contagieuse, partage la !