Une chaîne humaine le long des rives de la banlieue sud de la capitale pour dénoncer la pollution marine

Une chaîne humaine le long des rives de la banlieue sud de la capitale pour dénoncer la pollution marine

Une chaîne humaine le long des rives de la banlieue sud de la capitale pour dénoncer la pollution marine

De nombreux habitants de la banlieue sud de la capitale, avec la participation de plusieurs associations actives dans le domaine environnemental et d’initiatives citoyennes, ont organisé ce dimanche soir, le long des rives de la banlieue sud de la capitale, une chaîne humaine, pour exiger la fermeture du flux des eaux usées et des déversements industriels dans la mer.

La militante écologiste Donia Zad Al-Tunisi a expliqué que la pollution marine sur les plages de la banlieue sud de la capitale a atteint des niveaux élevés et est devenue une catastrophe environnementale, entraînant un changement dans les caractéristiques du front de mer, qui est devenu sombre en raison de l’écoulement continu d’eau polluée pendant de nombreuses années.

Mme Al-Tunisi a ajouté qu’un certain nombre d’associations environnementales ont effectué plusieurs analyses en laboratoire sur l’eau de mer, dont plusieurs points sur les plages de la banlieue sud de la capitale, pour prouver la présence de bactéries nocives sur la santé publique, selon lesquelles elles ont été prévenues de nager sur ces plages, qui sont une destination de vacances pour les vacanciers depuis des décennies.

De son côté, le maire de Zahraa, Muhammad Rayan Al-Hamzawi, a appelé les structures concernées à intervenir d’urgence pour sauver le milieu marin, lutter contre la pollution, trouver des solutions concrètes au problème des eaux usées et redonner vie au front de mer du Sud banlieues de la capitale, considérant que la réticence à prendre des mesures concrètes sérieuses pour remédier à cette forme doublerait la souffrance des habitants de ces banlieues, désormais mécontents de la poursuite de cette situation.

Un certain nombre de citoyens qui ont interagi avec cette initiative ont appelé les autorités officielles à intervenir et à mettre fin à cette pollution qu’ils ont qualifiée de meurtrière et nombre d’entre eux ont exprimé leur intention de saisir la justice pour édicter des dispositions empêchant la poursuite déversement de ces polluants dans la mer.

Il est à noter que cette manifestation a été précédée d’une campagne sur les réseaux sociaux sous le slogan  » سكّر الاوناس على بحر الضاحية الجنوبية  » a interagi avec de nombreux citoyens de ces régions et d’autres, dont un grand nombre sont venus aujourd’hui dimanche participer à la formation de cette chaîne humaine qui s’étendait sur les plages de Radès Zahra, hamem lenf, hamem chatt.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Imprimer
Mariem Jendoubi
Mariem Jendoubi
Rédactrice

La positivité est Contagieuse, partage la !

Signez la pétition contre la maltraitance animale!

Soyez le changement que vous voulez voir !

Suite à la maltraitance animale répétée qu’on voit sur nos chaînes TV, une pétition a été lancée. Pour plus d’informations visitez notre article.